5 façons de conserver l'eau dans votre aménagement paysager

5 façons de conserver l’eau dans votre aménagement paysager

Certaines personnes peuvent penser qu’il faut une tonne d’eau pour entretenir un beau paysage. Mais ce n’est pas tout à fait vrai.

Bien que l’eau soit bénéfique pour les plantes dans un environnement aussi aride, vous n’avez pas besoin de gaspiller du temps, de l’argent et nos ressources naturelles en pratiquant une mauvaise gestion de l’eau dans votre espace extérieur.

En fait, certains des plus beaux paysages de Denver présentent des stratégies de conservation de l’eau faciles à mettre en œuvre et qui, au fil du temps, peuvent même vous faire gagner du temps et de l’argent.

Ici, nous examinons de plus près l’importance de la conservation de l’eau et comment vous pouvez travailler pour conserver plus d’eau tout en maintenant une belle conception de paysage.

Le fait que nous vivions dans un environnement aride ne signifie pas que vous ne pouvez pas avoir un paysage luxuriant et dynamique en trouvant des stratégies d’eau intelligentes pour votre espace extérieur.

Pourquoi la conservation de l’eau est-elle si importante ?

Aujourd’hui plus que jamais, la conservation de nos ressources naturelles doit être la priorité de chacun.

Que vous soyez propriétaire d’une luxueuse propriété de plusieurs hectares ou d’un petit condo au centre-ville, la conservation de l’eau doit être une priorité pour vous.

L’eau est sans aucun doute la ressource la plus importante de notre planète. Toutes les formes de vie (y compris la nôtre, bien sûr) dépendent fortement de l’eau pour leur survie. Pourquoi pensez-vous que tant de grandes villes et de zones urbaines sont situées sur des côtes ou des rivières ?

Cependant, avec l’augmentation constante de la population mondiale, la pollution généralisée et les effets du changement climatique, nos systèmes d’eau mondiaux sont menacés.

Ainsi, si vous pouvez faire votre part pour conserver l’eau sur votre propriété, vous aurez un impact positif sur votre environnement local (et mondial).

5 façons de conserver l’eau dans votre aménagement paysager

Le xéropaysagisme est rapidement devenu l’une des tendances paysagères les plus populaires de ces dernières années. En particulier dans les régions sèches et arides, le xéropaysagisme peut vous aider à maintenir une belle cour et un beau jardin tout en conservant et en limitant votre consommation d’eau.

Contrairement à certaines opinions, le xéropaysagisme ne signifie pas que vous devez transformer votre aménagement paysager en désert. Le xéropaysagisme encourage plutôt les propriétaires à utiliser l’eau de manière judicieuse en imitant la quantité et le type de précipitations que l’environnement local reçoit normalement.

Par exemple, en utilisant la pratique du xéropaysagisme, un paysage dans le désert aride de Las Vegas utiliserait davantage de flore locale, comme des cactus ou d’autres plantes résistantes à la sécheresse, au lieu d’importer des herbes non indigènes assoiffées qui non seulement nécessitent beaucoup plus d’eau, mais qui s’opposent également à l’environnement.

Ainsi, l’utilisation judicieuse de l’eau pour votre paysage peut être considérée comme une méthode de travail avec votre environnement, et non contre lui.

Prêt à commencer ? Voici 5 façons de conserver l’eau dans votre aménagement paysager :

1. Choisissez des plantes indigènes: lorsque vous sélectionnez les plantes, les arbres et les arbustes pour votre aménagement paysager, essayez toujours de choisir des plantes indigènes. Les plantes indigènes ont évolué pendant des centaines de milliers d’années pour s’adapter au climat environnant. Ainsi, non seulement elles peuvent vous aider à conserver l’eau, mais il est également prouvé qu’elles survivent mieux dans votre environnement local. Les plantes indigènes sont habituées à la quantité de pluie normalement reçue dans votre région et peuvent même servir d’habitat ou de source de nourriture pour la faune locale, contribuant ainsi à rendre votre espace extérieur plus durable et plus écologique.

2. Changez votre couvre-sol: si beaucoup d’entre nous tombent amoureux de la vision classique d’une large pelouse verte et luxuriante couvrant notre paysage, vous n’avez pas toujours besoin de gazon partout. En fait, certains des paysages les plus innovants et les plus créatifs utilisent une variété d’options de couverture végétale (de plus, les pelouses sont parmi les plus grands consommateurs d’eau pour n’importe quelle partie de votre maison – à l’intérieur ou à l’extérieur). Au lieu d’utiliser des graminées ornementales dans tout votre jardin, essayez d’inclure une couverture végétale tolérante à la sécheresse, comme le trèfle, le lilyturf, ou des graminées indigènes comme le bluestem. Vous pouvez également ajouter des allées en gravier ou en briques pour donner un aspect dynamique à votre espace.

3. Arrosez en profondeur: un jet rapide de votre tuyau d’arrosage ne suffit généralement pas à atteindre l’ensemble du système racinaire de votre jardin. Même un système d’irrigation programmé, qui fonctionne généralement pendant environ 15 minutes par jour, peut ne pas être suffisant et cette forme d’arrosage « superficiel » peut même finir par vous faire gaspiller de l’eau. Optez plutôt pour la pratique de l’arrosage en profondeur, qui nécessitera beaucoup moins d’eau à long terme et favorisera l’apparition de racines fortes et saines dans le sol. Une meilleure pelouse et des économies d’eau, qu’y a-t-il de mieux ?

4. Faites le contrôle des doigts: pour tous vos pots et récipients, assurez-vous de procéder à un contrôle rapide des doigts avant d’arroser à nouveau vos plantes ou fleurs en pot. Les deux ou trois premiers pouces de terre doivent être secs avant que vous ne deviez arroser à nouveau. Vous pouvez également utiliser ce simple contrôle au doigt pour vos parterres de fleurs et vos plates-bandes surélevées. Vous serez étonné de constater que vous aurez besoin de moins d’eau.

5. Entretenez votre système d’irrigation: les vieux arroseurs et systèmes d’irrigation sont connus pour gaspiller l’eau en raison de fuites. Pour éviter ce simple gaspillage d’eau, veillez à entretenir et à réparer régulièrement votre système d’irrigation.

Conclusion – 5 façons de conserver l’eau dans votre aménagement paysager

Des conditions sèches et une année calendaire bénéficiant de près de 300 jours de soleil signifient peut être un environnement parfait pour certains paysages, mais vous devez être intelligent sur la façon dont vous utilisez votre eau pour votre conception de paysage et de jardin.

Bien sûr, cela ne signifie pas que vous devez supprimer complètement l’irrigation de votre jardin, mais vous devez élaborer un plan intelligent et économe en eau pour profiter à la fois de votre jardin et de l’environnement environnant.

Il existe plusieurs méthodes efficaces et faciles pour économiser l’eau dans votre jardin. Il s’agit notamment de choisir des plantes économes en eau, d’arroser en profondeur et de remplacer la couverture végétale pour réduire la quantité d’herbe assoiffée d’eau.

Non seulement ces décisions d’aménagement paysager vous permettront d’économiser l’eau et les coûts, mais elles vous aideront également à préserver nos précieuses ressources naturelles et à minimiser votre impact sur l’environnement local.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *