Principaux moyens de réduire le niveau d'allergènes dans votre maison

Principaux moyens de réduire le niveau d’allergènes dans votre maison

Nous voulons tous que nos maisons soient aussi propres et confortables que possible et qu’elles soient des lieux où nous pouvons nous reposer, nous détendre, nous divertir, nous amuser, passer des moments de qualité avec nos proches, travailler, etc.

Cependant, il est difficile de profiter de la vie à la maison autant que nous le voudrions si nous devons faire face à des nez qui reniflent, des éternuements réguliers, des yeux larmoyants, des gorges qui grattent, etc.

Les allergènes peuvent rapidement s’accumuler dans les propriétés et rendre la vie difficile pour vous, votre famille ou vos invités.

Il est donc judicieux de chercher des moyens de réduire le niveau de ces nuisances chez vous, afin qu’elles ne deviennent pas un problème. Voici quelques étapes à suivre pour rendre votre maison étanche aux allergies en 2022.

Commencez par identifier les allergènes potentiels

La première étape essentielle consiste à déterminer à quel(s) allergène(s) vous ou les membres de votre foyer êtes allergiques.

En connaissant cette information, vous saurez ce qu’il faut s’efforcer d’éliminer de votre propriété et de garder à distance.

Un allergologue est un spécialiste qui peut vous conseiller sur les principaux éléments à éviter auxquels de nombreuses personnes ont tendance à être allergiques, comme les moisissures, les acariens, le pollen et les poils d’animaux.

Armez-vous d’autant de détails que possible afin de pouvoir prendre des mesures préventives plus stratégiques.

Débarrassez-vous du désordre

Ensuite, faites ce que vous pouvez pour désencombrer votre ou vos chambres. Après tout, plus il y a d’objets dans la pièce où vous dormez, plus il y a d’endroits où les allergènes peuvent s’accumuler et se cacher.

Réduisez le nombre d’objets dans la chambre et prenez le temps d’épousseter et de nettoyer régulièrement afin d’éloigner le plus possible les irritants.

Investissez dans une bonne nouvelle installation de lit

Notre lit est l’un des principaux endroits où les allergènes peuvent vivre et c’est aussi l’endroit où nous dormons et nous reposons pendant de nombreuses heures par jour, ce qui nous expose davantage au risque d’être gênés par les irritants à proximité. Prenez des mesures pour investir dans une bonne installation de lit afin de réduire le risque de problèmes.

Si votre matelas est un vieux matelas que vous avez depuis de nombreuses années et qu’il n’a jamais été aéré ou nettoyé, il est probable qu’il soit un refuge pour les allergènes.

Investissez dans un nouveau produit dès que vous le pouvez pour améliorer votre santé. Il est intéressant d’acheter un matelas en coton biologique, fabriqué de manière durable et contenant beaucoup moins de produits chimiques que les produits plus traditionnels. Cela peut faire une grande différence pour les personnes souffrant d’asthme et d’autres allergies importantes.

Remplacez également votre oreiller tous les ans ou tous les deux ans, car ces articles peuvent abriter de nombreux acariens. Il est également utile d’utiliser une literie naturelle de qualité fabriquée à partir de matériaux respirants.

Retirez les objets qui cachent des allergènes

Un autre conseil consiste à retirer de vos chambres les objets qui cachent des allergènes, tels que les vieux tapis et moquettes. Ceux dont les poils sont épais, en particulier, peuvent poser problème et vous amener à libérer à nouveau les allergènes qui y sont accumulés lorsque vous les traversez.

Si vous êtes sensible aux irritants, il est préférable de remplacer la moquette par des revêtements de sol à surface lisse comme les planches de bois, le vinyle, le carrelage ou le béton poli. Ces matériaux sont également faciles à nettoyer, ce qui constitue un avantage supplémentaire.

Pour les tapis dont vous ne voulez pas vous débarrasser, payez pour qu’un service de nettoyage en profondeur s’en occupe afin d’éliminer autant d’acariens, de saleté, de poussière, de cheveux et d’autres allergènes que possible.

Vous devrez peut-être aussi remplacer les vieux rideaux lourds qui ont accumulé des irritants pendant des années par des stores ou des volets plus fins, neufs et faciles à nettoyer.

Faites dormir vos animaux en dehors de la chambre à coucher

Nous aimons tous nos animaux de compagnie et aimons les avoir près de nous et céder à leurs désirs, ce qui conduit de nombreuses familles à laisser leurs animaux dormir dans la chambre et même dans le lit avec eux.

Cependant, si les allergènes sont un problème pour vous, ce n’est pas une ligne de conduite sage. Leur pelage est susceptible de laisser échapper des poils, de la saleté et de la poussière qui peuvent se répandre dans votre literie, votre matelas, sous le lit, le plancher, les autres meubles, les placards, etc.

Cette dispersion peut, à la longue, provoquer de nombreuses réactions allergiques ou agacer les yeux et la peau en général.

D’autres moyens de réduire le niveau d’allergènes dans votre maison cette année consistent à demander à tout le monde d’enlever ses chaussures afin d’éviter que les irritants ne se retrouvent dans votre maison et à remplacer plus souvent les filtres de vos systèmes de climatisation.

De plus, adoptez des habitudes de nettoyage régulières afin que les allergènes n’aient pas la possibilité de s’accumuler. Il est également intéressant d’utiliser des produits naturels qui ne devraient pas provoquer de réactions allergiques.

En prenant toutes ces mesures, vous devriez constater que les allergènes deviennent beaucoup moins problématiques dans votre maison cette année et les suivantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.